Ces derniers temps, je me suis énormément questionnée - comme d'habitude mais plus encore je dois vous avouer. Je trouve cela très positif et propre à tout créateur. Je sais que je ne suis pas la seule à ressentir ces sentiments, à être assaillie par des questions. Le doute est nécessaire quand il n'est pas trop envahissant. 

J'ai pris la décision de changer le concept de fée pas ci, fée pas ça. J'ai adoré partager et ouvrir le petit monde de fée ps ci, fée pas ça à d'autres créateurs. Je l'ai fait avec passion, sincèrement. Certaines d'entre vous sont devenues au fil du temps des amies. Mais le moment est venu de choisir, de me recentrer sur mon travail. La partie revente de mon travail occupait une place non négligeable. Je ne peux pas tout simplement créer, réaliser toutes mes envies tout en revendant d'autres créateurs. J'ai tellement envie d'explorer le monde des couleurs, des textures, essayer de nouvelles techniques, acquérir de nouveaux savoir-faire, voyager même...

Et j'ai besoin de tout mon temps pour me réaliser. Et plus encore...

 

 

 

Et puis moi - fée pas ci, fée pas ça - Photo by Sarah Couturier 2

 

 

 

L'aventure continue et j'espère vous avoir toujours auprès de moi.



PS 1: Avez-vous lu "Et puis, Paulette...", un roman de Barbara Constantine qui m'a beaucoup touchée ? Et le livre "Et puis Colette", de Mathou et Sophie Henrionnet ? Un de mes chouchoux aussi... Vous aurez compris que ces deux livres m'ont soufflé à l'oreille le titre de mon billet.

 

PS2: J'ai choisi encore les jolies photos de Sarah Couturier. Je sais, dans 10 ans, ou moins je ne pourrais plus me le permettre alors j'en profite. Et puis ce n'est pas tous les jours qu'un photographe vous prend en photo en plein travail, non ?

 

PS3: J'ajouterai même. Ce n'est pas tous les jours que des objets de créateurs sont à prix doux. Alors profitez en...