Ainsi le bilan de cette année commencera par les mots de mon frère, se voulant rassurant, dans une lettre. Ce que je retiendrai...
 

Quand on a passé une année ressemblant plus à une tempête qu'à une paisible croisière, on croit sincèrement que l'année d'après sera nécessairement plus douce. Mais ce n'est pas une règle. 

Parfois la tempête fait place à une autre. Les vents sont différents, sournois parfois même plus violents.

Le plus dur est de protéger sa famille, son amour et se protéger soi-même.

Toutes les tempêtes nous laissent des écorchures qui guérissent plus ou moins vite. Mais sur notre coeur, de très près, on peut voire d'infimes cicatrices, symboles du temps qui passe et qui guérit, nous fait avancer. Heureusement...

J'aurais envie de crier, d'hurler: "Ces deux années ont été des années de..." Mais je m'arrête, et je vois aussi les nuances. Suis-je devenue plus sage...

Je vois ma toute petite, minuscule famille. Mais oh combien soudée dans les épreuves. Nous sommes une forteresse à nous tous. Nous faisons bloc, nous protégeant les uns les autres quand la douleur est trop forte. Nous protégeant de ceux qui oseraient s'attaquer à cet amour si fort. Nous avons notre secret pour atteindre le bonheur: nous savons danser sous la pluie.

Je me sais fragile, d'une grande sensibilité. J'essaie de m'accepter telle que je suis. C'est un cheminement. Surtout depuis que j'ai compris mon paradoxe à moi. Je suis fragile et forte à la fois. Deux mots qui ne s'accordent pas trop quand on y pense. Tout un paradoxe.

Quand beaucoup se seraient réfugiés dans le connu et la sécurité, j'ai choisi l'insécurité en changeant de vie. Oui j'ai réalisé mon rêve. Et pas un seul jour, je ne l'ai regretté. Malgré les difficultés rencontrées. Et non seulement je suis très heureuse, mais je suis aussi fière de moi.

Tout cela est tout frais. Il y a des moments où je tâtonne, où je me trompe et où je doute. Rien n'est figé mais en continuel mouvement. Dans tous les cas, j'avance...

Je vais avoir besoin de beaucoup de temps pour faire le deuil de mon papa. Et je remercie toutes les personnes qui m'aident, me conseillent, me consolent et m'aiguillent dans ce cheminement. Vous m'êtes si précieuses. Je vous remercie...

Une dernière pensée pour mes étoiles....

Voilà, pas de voeux à proprement parler, ni de résolutions. J'avais juste envie de partager avec vous ce que la vie m'a appris. Et continue à m'apprendre.

 

 

IMG_0478.JPG